• Babylone

     

     

     

    Un oiseau est venu me parler à l’oreille

    Il m’a conté sa vie et ses humeurs aussi

    Je lui ai suggéré de partir au soleil

    C’est le seul lieu magique quand on nous a tout pris

    J’ai entendu parler des notes de musique

    Dans le fond embrumé de mon cerveau rêveur

    Qui s’empilait ensemble comme le font les briques

    Du jeu de mon enfance où je passai des heures

    Sans même y prendre garde un air fut construit

    Diriger par des dieux qui me tourmentent encore

    Quelques accords plaqués font une mélodie

    Qui plane sur ma tête et plane sur mon corps

    Les mots se sont rejoints pour former une chanson

    Des mots simples et serins des mots qu’on abandonne

    Imbriquant la musique avec de la passion

    Qui forme le chemin qui va à Babylone.

     

     Le 1 février 2014

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Février 2014 à 18:51

    Bonsoir Jef,

    Il était une tour à Babylone

    Qui gardait en son coeur tous les hommes

    Ils parlaient en ces temps le même langage

    Et offraient leur mot en partage

    Mais un jour de colère

    La tour fut détruite

    Les hommes se divisèrent

    En des peuplades multiples

    Ils n'arrivèrent plus à se comprendre

    De frères, ils étaient devenus des étrangers

    N'arrivant plus à s'entendre

    Les hommes se sont séparés.

    Certains sont partis vers le Nord

    D'autres ont pris la mer.

    Et puis, il y a ceux qui y croient encore

    A cette fraternité sur la terre

    Ils ont découvert un nouveau langage

    Composés de mots magiques

    Emmenant chacun en voyage

    Ils ont inventé la Musique !

     

    Bises et merci de ce partage.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :