• Chichoi

    Chichoi

     

    Si je pouvais réduire ma vie en quelques mots

    Je dirais ma famille, la musique et la plume

    Ca circule dans mon sang sa envahi ma peau

    Ca va dans mon cerveau dissiper quelques brumes

     

    Mais j’ai un peu de mal à épancher mon cœur

    Et je vous dis « je t’aime » en langage de rêveur

     

    Ses trois mots m’ont permis de conjuguer aimer

    Sur des accords mineurs des airs plein de tristesses

    Ma femme et mes enfants fusionnels partagés

    Que j’aimerai submerger d’océan de tendresse

     

    Mais j’ai un peu de mal à épancher mon cœur

    Et je vous dis « je t’aime » en langage de rêveur

     

    Ma plume vient à transcrire ce que je n’sais pas dire

    Elle est ma confidente et j’aime les écrivains

    Qui ne regardent pas ce que je fais de pire

    Adorent  s’amuser a répondre en quatrain

     

    Mais j’ai un peu de mal à épancher mon cœur

    Et je vous dis « je t’aime » en langage de rêveur

     

    Ma musique est présente sur le fil de ma vie

    Elle brode mon accent elle me fait avancer

    Elle projette mon corps dans le monde infini

    Où je peux oublier toute ma timidité

     

    J’ai retrouvé ici ce qui faisait Chichoi

    Et je vous dis « je t’aime » dans mon langage à moi

     

     

     

                                                         Le 22 novembre 2013


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :