•  

    Qu'avons nous fait de toi ô ma terre chérie

    nous avons fait des mers une déchetterie

    toujours plus de profits et toujours plus d'envies

    la pollutions partout et ton avenir gris

     

    Avant il y avait dans les bois , dans les prés

    des fleurs, des champignons et des beaux fruits sucrés

    dans les ruisseaux les truites nombreuses et fantastiques

    dévoraient en surface les larves de moustiques

    sur les champs voletaient les gentilles coccinelles

    et les belles butineuses nous offraient du bon miel

     

    Qu'avons nous fait de toi ô ma terre chérie

    nous avons fait des mers une déchetterie

    toujours plus de profits et toujours plus d'envies

    la pollution partout et ton avenir gris

     

    Maintenant le béton a remplacé la terre

    dans les champs désolés comme après une guerre

    plus d'insectes qui volent à cause des pesticides

    qu'on retrouve dans l'eau des rivières génocides

    le tout dans l'atmosphère chargée de pollution

    qui n'abrite que mort et que désolation

     

    Mais bientôt j'en suis sûr les gens se lèveront

    il n'est jamais trop tard pour tirer les leçons

    et revenir un peu à penser chaque jour

    qu'il faut soigner la terre pour sauver notre amour .

     

     


    votre commentaire
  •  

    Il y a des matins ou les gens te regardent

    sans y faire attention presque par mégarde

    en ricanant un peu ils disent à l'entourage

    « qu'il est gros ce monsieur..hé ben t'as vu son age ?

    il a dû en bouffer des bœufs et des poulets

    dans son ventre c 'est sur... il doit bien en rester ! »

     

    Tu n'oses plus sortir ni te mettre au comptoir

    pour commander une glace chocolat et puis poire

    avec sa belle ombrelle delicat'ment posée

    sa mousse de chantilly pour te faire saliver

    et tu entends encore tous les autres qui racontent

    « manger des glaces ainsi... il devrait avoir honte ! »

     

    Tu entends de partout la raillerie des gens

    se moquer de ton ventre presque tout le temps

    tu voudrais bien maigrir mais tu ne le peux pas

    faire du sport te priver mais ça ne marche pas

    et tu comprends très vite qu'à cause de ces idiots

    tu resteras ainsi et tu finiras gros


    votre commentaire
  • Cette nuit une étoile m'a raconter la joie

    elle était merveilleuse et bien sur c’était toi

    toi qui guide ta vie pour mieux me protéger

    qui construit des grands ponts pour me faire traverser

    chaque jour chaque nuit que je passe avec toi

    c'est un bouquet d'amour que je cueille chaque fois

     

    cette nuit une étoile m'a raconter l'amour

    un amour délicieux avec des fleurs autour

    un amour romantique un peu comme dans un rêve

    ou on reste un peu triste quand au jour il s’achève

    chaque jour chaque nuit que je passe avec toi

    c'est un bouquet d'amour que je cueille chaque fois

     

     

    cette nuit une étoile m'a raconter la vie

    que je ne conçois pas sans toi et les petits

    on est une même cellule et ensemble on fait bloc

    plus fort que les tempêtes plus solide que le roc

    chaque jour chaque nuit que l'on passe tout les deux

    c'est une fleur du bouquet qu'on donne à chacun d'eux

     

    une étoile est venue me parler de famille

    elle a délicatement posé sur une brindille

    une larme de joie … une larme de paix

    c’était tout simplement ...une goutte de rosée .


    1 commentaire
  •  

    Le soleil s'est levé et j’éternue toujours

    j'ai les yeux larmoyants, j'ai chaud comme dans un four

    je mouche et je renifle j'ai très mal à la tête

    pas de « médoc » à prendre c'est vraiment pas la fête

    et je transpire encore, je peux plus respirer

    j’attends qu'il soit son heure pour aller consulter

    voilà mon ordonnance ...je paye et je m'en vais

    c'est vraiment pas très drôle quand on est enrhumé


    1 commentaire
  •  

    Elle est vissée, bien dans ta tête, comme un écrou

    bousille ta vie et ta journée mais elle vient d'où ?

    Elle est encrée dans ta caboche et tourne en boucle

    et tu essais d'chanter aut'chose... t'es un vrai plouk

    puis elle s'en va et t'es peinard t'as pas gagné

    car elle revient dans ton cerveaux pour le hanter.

    Tu siffles un air, mais brusquement, tu te rends compte

    que c'est cet air ,toujours le même ,,,qui t'interrompe

    le lendemain ta chansonnette elle est partie

    mais tu insistes... ça faisait quoi cette mélodie

    Et tu recherches...mais elle revient ... c'est pas marrant

    cette belle musique est pas si mal c'est angoissent

    Elle est vissée dans mes pensée comme un bijou

    j'adore ce groove , ça fait jazzy mais ça vient d’où ?

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique