• La mémoire est cruelle et souvent fait défaut

    rechercher un visage ou buter sur un mot

    explorer le salon pour retrouver les clefs

    s'apercevoir enfin qu'elle n'ont jamais bougé

    et cette peur panique devant la maladie

    qu'on ose pas nommer de peur d’être investi

    le cerveau est une chose qu'on ne peu contrôler

    surtout si on le sent sur le point d’arrêter

    mais pour l'instant ça va y a pas de désespoir

    peut être simplement un petit trou d'mémoire


    votre commentaire
  • Ça fait dix ans qu'on dit : « attention au déchets »

    attention au plastique il faut pas polluer

    mais si on s'en prenait vraiment aux responsables

    si on sortait un peu notre tête du sable

    on irait rechercher au détail nos boissons

    mettre dans nos paniers les fruits et les poissons

    et pouvoir enfin remettre au goût du jour

    les mots "en vrac",  "consigne" et puis "retour"

    ils ne le veulent pas mais ils pourraient le faire

    ils prennent l’argent du beurre et le cul d'la crémière

    et nous laissent notre terre et leur sale pollution

    mais c'est eux qui décident avec « notre » pognon

    et toi pauvre crétin soucieux de ta planète

    tu tries bien tes déchets et c'est toi qui t’inquiète !!!


    votre commentaire
  • Quelque chose comme un air qui trottait dans ma tête

    c’était bien la rentrée et c'est fini la fête

    vers l’école il fallait reconduire ses pas

    reprendre son cartable, les plumes et le compas

    fini les rigolades, les plongeons dans la mer

    la pèche, les coquillages et se rouler par terre

    que de super moment trop court évidement

    il faut se ressaisir fini l'amusement

    mais le maître est entré et le silence se fait

    c’était bien les vacances maint'nant faut ...travailler


    votre commentaire
  •  

    Et si on écoutait simplement la nature

    si on faisait tomber d'un seul coup les armures

    qui masquent notre vie qui briment nos amours

    qui font que nos idées restent en nous pour toujours

    avoir peur de parler et reste à se taire

    jeter nos convictions simplement pour leur plaire

    et rentrer dans ce moule qui n'est pas fait pour nous

    pour paraître meilleur aux yeux de tous ses fous

    qui on fait de l'argent un dieu impitoyable

    écrasant de l’impôt le pauvre misérable !!!

    Et voilà c'est lâché il faudra que l'on sache

    qu' à la fin de l'envoi le poète se fâche

    et dit qu'il en a marre de cette condition

    de faire passer l'amour bien après le pognon


    votre commentaire
  •  

    faire taire les cigales faut être un gros fada

    vas donc dans le nord parait qu'il y en a pas

    et laisse le mâle chanter il appelle l'amour

    un bon rosé à l'ombre et des amis autour

    avec un bon orchestre de cigales qui stridulent

    te voilà en vacances espèce de tête de mule

    tu la sens la lavande... et les odeurs marines ?

    Et le doux pastaga ..et la sieste coquine !!!

    mon pauvre t'es pas fait pour le sud et la fête

    si le chant des cigales de tape sur la tête

    retourne dans ta grisaille polluer tes poumons

    et laisse la mélopée de notre belle région


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique