• Fête des mères

     

     

     

     

     

    Aujourd’hui c’est ta fête, je me souviens du jour

     

    Tremblotant de terreur j’avais tout préparé

     

    Je voulais te donner cette preuve d’amour

     

    En mettant mon poème à côté du café

     

    J’ai attendu longtemps et le café fut froid

     

    Tu n’as jamais clamé mon poème désuet

     

    J’attendais de ta part que tu restes avec moi

     

    que tu t’accroches encore.. enfin.. Quelques années

     

    Mais le livre céleste a appelé ton nom

     

    Et tu m’as laissé la, sans même un dernier mot

     

    Dans mon fort intérieur je demande pardon

     

    tu es parti si vite , tu es parti si tôt

     

    Pour moi ça n’a été qu’un cruel abandon

     

    Aussi en se beau jour où on fête les mères

     

    J’avais encore envi de t’écrire simplement

     

    Et te dire combien elle est vide la terre

     

    Sans toi et ton sourire ma petite maman   

     

     

     

                               Le 25/05/2014

     


  • Commentaires

    1
    maryedao
    Dimanche 25 Mai 2014 à 08:49

    Un peu triste mais la vie suit son cours ......

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :