• Le parfum de l’oiseau

     

     

    Un oiseau c’est posé au bord de ma fenêtre

    Il m’a chanté l’amour et les joies du printemps

    Il était là pour vous, pour lui aussi peut être

    Pour nous dire le bonjour et voler dans les champs 

    Mais avant de partir en tant que messager

    Il nous délivre un mot qu’il gardait dans son cœur

    Qui nous parlait de joie, d’amis et d’amitiés

    Et son doux sifflement c’est transformé en fleurs

    Des fleurs qu’il rependit en prenant son envole

    Sur les champs sur les terres et aussi sur la faune

    C’est pour ça qu’aux printemps lors vos courses folles

    Les près sont parfumées du coté de Narbonne

     

    Le 10 mars 2014


  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Mars 2014 à 18:49

    Bonjour Jef,

    qu'il est doux ce parfum de l'oiseau

    Fragrances de garrigue et d'air iodé

    Mélange de fleurs sauvages et de mots

    Donnant un envol à nos belles pensées.

     

    Gros bisous l'ami et à bientôt.

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :