• Ma rentrée

     

    je me souviens des jours, où on me réveillait

    plus tôt que d'habitude, le jour à peine levé

    je filais à la douche et je buvais mon lait

    dans un silence pesant comme une éternité

    puis rangé proprement sur le dossier du lit

    trônaient mes habits neufs et mes chaussures noires

    puis j'entendais ma mère dire une litanie

    sur les joies de l’école , les leçons, les devoirs.

    Moi, j’étais impatient de trouver les copains

    dans la cours carrée ou j'usais mes genoux

    on avait même porté quelques quignons de pain

    pour fêter l’événement d’être enfin entre nous

    et la cloche sonna invitant à rentrer

    les élèves silencieux vers les classes grandes ouvertes

    les bureaux noirs rangés avec leurs encriers

    adossées aux fenêtres de la rue bien déserte .

    et les cours commençaient dans l'odeur perceptible

    de la craie et du cuir des cartables cirés

    qui faisaient rendre fous nos parents irascibles

    si par malheurs un jour on les eu déchirés .

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :