• pas vu passer le temps

     

     

     

     

     

    Pas vu passer le temps, j'me suis pas vu grandir.

     

     

     

    J'ai traversé l'enfance au son de la colère,

     

    Très vite adolescent forgé par une guerre

     

    Qui avait fait de moi un gosse déracine.

     

    Qui grandi bien trop vite ,sans y avoir pensé,

     

    J'ai délaissé mes billes qui n'avait d'adversaire

     

    Que des copains fantômes cachés dans mes chimères.

     

    Pour écrire des poèmes qui faisait vivre un peu

     

    Ma vie de jeune garçon quand j’étais si heureux .

     

     

     

    Pas vu passer le temps, j'me suis pas vu mûrir.

     

     

     

    J'ai été absorbé par mon job imbécile,

     

    A noircir du papier dans un bureau débile

     

    Qui donnait sur des tours ou d'autres bureaucrates

     

    Se donnaient des faux airs de nouveaux démocrates

     

    Rentrant le soir chez eux en prenant leur métro

     

    Détournant le regard devant le vieux clodo.

     

    J'ai pleuré en voyant toute cette hypocrisie

     

    Et oui dans ce bureau, j'ai vraiment mal vieilli .

     

     

     

    Pas vu passer le temps, j'me suis pas vu vieillir .

     

     

     

    De boulot en chômage, de doutes en maladie

     

    J'ai pris aucun plaisir à conjuguer l'ennuie.

     

    J'ai vécu l'injustice, voir même le harcèlement,

     

    J'ai appris à me taire mais un peu tardivement ;

     

    J’aspirais qu'à une chose arrêter de bosser,

     

    Sortir de ce système, devenir retraité.

     

    Pouvoir écrire, peindre , jouer de la musique,

     

    Faire que mon univers soit bien plus magnifique .

     

     

     

    Pas vu passer le temps, j'me suis pas vu mourir.

     

     

     

    Je veux pas dire ici : ma vie est terminé.

     

    Qu'on voit le bout d'la route, qu'il faut tirer un trait .

     

    Mon chemin est bien long ,du moins je l'imagine,

     

    C'est pas encore venu le temps de la déprime ;

     

    J'ai tellement de choses à voir ,à explorer,

     

    A vivre avec ma femme qui est a mes cotés.

     

    Je veux dire que je l'aime ,le crier haut et fort

     

    Et surtout dire aux gens :que je ne suis pas mort !!!

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    marose
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 11:24

    bravo jf, ( l'artiste) très beau poème qui fait réfléchir et monter les larmes aux yeux !!!!

    magnifique, encore, s v p merci.yesclown

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :