• Plénitude

    Plénitude

     

     

    Les nuages dans le ciel dessinent des chimères

    Qui s’en iront rejoindre le bord de l’horizon

    Ou iront tranquillement se baigner dans la mer

    Et dessiner dessus de beaux moutons tous blancs

    La lumière du soleil semble passer au travers

    D’un rideau de feuillage ou d’un vaste vitrail

    Fait des effets de spot sur les grands rochers verts

    Et d’un geste la mer peaufine le travail

    Elle ajoute à la vue l’odeur de la marée

    Et le bruit des oiseaux, des vagues sur la plage

    Le Gallet qui s’en va par la houle emporté

    Mais qui revient très vite sur le bord du rivage   

     

            Le 17 février  2014

     

     


  • Commentaires

    1
    michelehardenne
    Lundi 17 Février 2014 à 19:35

    Bonsoir Jef,


     


    La mer et ses reflets d'argent,


    Ses vagues qui invitent à la danse,


    Sans oublier les embruns et le vent,


    Le corps et le coeur en silence


    Se laissant dans un va et vient emporter,


    Dans une plénitude proche de la sérénité !


     


    Gros bisous et que j'aime cet endroit ;)


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :