• Visite cérébrale

     

    J’aimerai vous faire part de tous mes sentiments

    Une visite dans ma tête serai certainement

    Le moyen le plus sûr et le plus efficace

    De dévoiler mon âme comme une dédicace

    Alors prenez ma main et n’ayez aucune peur

    C’est ici que commence l’examen du rêveur. 

    Tout d’abord en rentrant, éclairé par l’oubli,

    Dans une sorte de niche à côté du mépris

    Qu’il a reçu des autres et qu’il conserve intact

    L’humain manque quelquefois de fairplay et de tact.

    L’affront est en prison il ne peut pas sortir

    Il est là pour toujours et c’est cela le pire

    Mais il faut l’oublier même si il est tenace

    Enterrer une offense laisse toujours une trace.

    Plus loin c’est le regret et son fil poussiéreux

    Toujours plus enroulé le songe se fait vieux

    Il a un gout amer et veux recommencer

    Le regret c’est passé mais le cœur est serré

    Puis le lieu se sépare en deux routes distinctes

    Une qui va vers le bas, vers un autre destin

    Qui s’ouvre sur une porte fermée à double tour

    Où il n’y a pas d’ami, pas d’amant, pas d’amour

    Ne nous égarons pas dans ce lieu si lugubre

    Où l’air semble manquer et l’espace insalubre

    L’autre pièce au contraire contient beaucoup d’amour

    Stocké un peu partout la place manque toujours

    L’amour des souvenirs et des premiers baisés

    Et de ses mains tendues vers l’autre pour l’aider

    L’amour qui chavire et nous brise le cœur

    Mais qui revient très vite pour un autre bonheur

    L’amour qui chaque jour devient un peu plus fort

    L’amour qui reconnait qu’un jour il a eu tort

    Et la lumière est là,… illuminant l’instant

    Où l’amour se fait chair et forment les enfants

    Qui grandissent et construisent aussi et à leur tour

    Dans leur tête embrouillée Un doux rêve d’amour. 

     

    Le 30 aout 2013


  • Commentaires

    1
    michelehardenne
    Vendredi 30 Août 2013 à 07:57

    Bonjour Jef

     

    Un voyage à l'intérieur

    Qui laisse songeur

    Le grand ménage des souvenirs

    Pour ne garder que les sourires

    Et chasser les toiles du passé

    Celles qui polluent les belles pensées

    Une visite cérébrale est souvent nécessaire

    Pour retrouver en soi, un peu de lumière !

     

    Gros bisous et merci pour ce beau texte.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :